L'abbaye

Au cœur du futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, l’abbaye du Val des Choues prend place au milieu d’un paysage préservé : vastes forêts feuillues, sources, rivières et petits étangs… C’est cette nature exceptionnelle qui a logiquement amené les propriétaires de l’abbaye à en faire un haut-lieu de la vénerie.

Fondée au XIIe siècle (en 1184), l’abbaye du Val des Choues fut longtemps le chef de l’Ordre des Valdesclusiens regroupant 29 abbayes dans l’Europe du Moyen Âge, tant en France, en Écosse qu’au Portugal. L’abbaye est partiellement détruite à la Révolution puis complètement abandonnée.

Les jardins vus depuis l'abbaye.

Abbaye et jardins

La cour des familiers.

Cour des familiers

Les ailes de l'abbaye dans lesquelles se déploie le Musée-opéra de la Vénerie.

Aile du musée

La meute des chiens devant le portail d'entrée de l'abbaye.

entrée Val des Choues