XXE SIÈCLE

monogramme de l’équipage Piqu’Avant-Bourgogne
Monogramme de l’équipage Piqu’Avant-Bourgogne, un cavalier Louis XIII avec ses chiens.

 

sanglier Val des Choues
Moulage d’après Pietro Tacca, 1630, Fontana del porcellino loggia del mercato nuovo, Florence.

Au début du XXe siècle, l’abbaye est acquise par la famille de Froissart de Broissia qui la cède à Pierre Monot en 1963. Il y établit un rendez-vous de chasse et y installe l’équipage Piqu’Avant-Bourgogne découplant dans la voie du cerf. En 1979, Pierre Monot quitte la forêt domaniale châtillonnaise et l’abbaye reste inhabitée. En 1987, son fils Michel et son épouse Inès s’y installent définitivement. L’équipage Piqu’Avant-Bourgogne devient un vautrait, c’est à dire qu’il chasse dans la voie du sanglier.

En 2017, le musée de la Vénerie est entièrement rénové et agrandi et devient le musée-opéra de la Vénerie.